L'INFO CONTINUE SUR
Alliance des Forces Démocratiques du Congo
En Ligne le 19-05-2020 : Débâcle des élections de décembre 2018 : l’AFDC-A ouvre la boîte à pandore !       En Ligne le 26-10-2019 : SOUTIEN A MODESTE BAHATI : LES FEMMES DE L’AFDC-A ASSIÈGENT LE PARQUET PRES LA COUR DE CASSATION       En Ligne le 26-10-2019 : REGROUPEMENT POLITIQUE AFDC-A : LES DÉPUTÉS ET SÉNATEURS DÉBAUCHÉS BIENTÔT INVALIDÉS       En Ligne le 26-10-2019 : LA BASE DE L'AFDC-A EN SIT-IN AU PALAIS DU PEUPLE POUR DÉNONCER L'INJUSTICE.       En Ligne le 26-10-2019 : POUR HAUTE TRAHISON, L'ANCIEN SG PATRICK DJANGA ET COMPAGNIE EXCLUS DE L'AFDC.       En Ligne le 10-10-2019 : FACE A L'INJUSTICE DONT ILS SONT VICTIMES, BAHATI LUKWEBO ET L'AFDC-A VONT BIENTÔT SAISIR LES INSTANCES INTERNATIONALES.       En Ligne le 5-10-2019 : DEDOUBLEMENT DE L'AFDC-A, LE VPM DE L'INTÉRIEUR PROMET DE BARRER LA ROUTE AUX DISSIDENTS.       En Ligne le : LE SG AFDC PLACIDE MUTABUNGA REDYNAMISE LES ACTIVITES DE L'AFDC-A A TSHIKAPA AU KASAI       En Ligne le 1-10-2019 : DÉCRISPATION POLITIQUE : UNE FORTE DÉLÉGATION DE L'AFDC-A CHEZ OLENGA NKOY       En Ligne le 30-09-2019 : LE NOUVEAU SG DE L'AFDC ET SES ADJOINTS ONT ÉTÉ PRÉSENTES A LA BASE DE LA FÉDÉRATION DE MONT AMBA       En Ligne le 24-07-2019 : CANDIDATURE SENAT: « JE SUIS LE CANDIDAT DU CHANGEMENT » MODESTE BAHATI LUKWEBO       En Ligne le 24-07-2019 : BAHATI PORTE PLAINTE CONTRE NEHEMIE MWILANYA !       En Ligne le 17-07-2019 : AU COURS D'UN POINT DE PRESSE, L'AM DE L'AFDC-A, LE SENATEUR MODESTE BAHATI LUKWEBO A ANNONCE L'AUTONOMIE POLITIQUE DE L'AFDC-A       En Ligne le 12-07-2019 : RDC : LA CONFERENCE DES PRESIDENTS DE L'AFDC-A PREND ACTE DE LA SUSPENSION DE BAHATI ET ANNONCE SON AUTONOMIE TOTALE (DECLARATION)       En Ligne le 12-07-2019 : PRESIDENCE DU SENAT : LE REGROUPEMENT AFDC-A INVESTIT MODESTE BAHATI COMME SON CANDIDAT      

LIGUE DES FEMMES AFDC A KOKONYANGI: « NOUS AVONS HONTE D’AVOIR UN TEL INDIVIDU AU SEIN DE NOTRE PARTI »

Après la réaction de Kokonyangi jugée « injurieuse » sur le constat de son auto-exclusion de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC), les femmes de ce parti politique ont dans une déclaration lue, samedi 16 juin, condamné les agissements de ce Vice-président de l’AFDC et Ministre de l’Urbanisme et Habitat tout en le qualifiant de « traite ».



« Nous avons suivi avec regret les propos incohérents et malveillants tenus par Monsieur Joseph Kokonyangi Witanene, Ministre de l’Urbanisme et Habitat à l’endroit de notre cher parti l’AFDC et de son initiateur et Autorité morale, le camarade Modeste Bahati Lukwebo. », a déclaré Élodie Muzigirwa cadre de la Ligue des femmes de l’AFDC. Ces femmes disent ne pas accepter que « les personnes façonnées et propulsées par l’AFDC notre alma mater et son Autorité morale mettent en péril le dynamisme du parti et les acquis du combat politique que nous sommes déterminés à mener contre vents et marées. »

Joseph Kokonyangi qui a violement réagi contre son auto-exclusion, la semaine dernière, se serait versé dans les « injures » et dans la « discourtoisie » contre son Autorité Morale du parti, Modeste Bahati Lukwebo qui a signé la lettre du constat de son auto-exclusion.

Et les femmes de l’AFDC n’entendent visiblement pas laisser Kokonyangi continuer ses dérives. « Nous nous réjouissons de cette exclusion car, nous devons l’avouer, nous avions honte de réaliser que nous avons un tel individu au sein de notre parti ; au regard des spectacles désolants que ce dernier n’a cessé d’offrir à la Nation depuis sa prise de fonction à la tête du Ministère de l’Urbanisme et Habitat, lesquels spectacles n’honorent pas notre parti, moins encore la Majorité Présidentielle qu’il prétend servir. »

Ces femmes ont tenu à rappeler ceci à l’opinion politique : « les traitres sont odieux, même pour ceux à qui profite leur trahison. Ne dit-on pas que qui a bu boira ! » Pour rappel, Joseph Kokonyangi a été notifié le 6 juin dernier du constat de son auto-exclusion dans une correspondance signée par Bahati Lukwebo et adressée au Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Henri Mova.

Lettre que le concerné a rejeté et s’est dit plutôt être le chef de son autorité morale du parti au sein de la Majorité présidentielle. Un écart de langage que son parti a sévèrement critiqué le week-end dernier. Le secrétaire général de l’AFDC, Patrick Djanga a, quelques minutes avant la déclaration de la Ligue des femmes, constaté « un égo » démesuré dans le langage de Kokonyangi et a qualifié ces propos « d’une somme des aveux teintés de discourtoisie ».

Autres Infos

Débâcle des élections de décembre 2018 : l’A ...
- En ligne le 19-05-2020

Lire >

SOUTIEN A MODESTE BAHATI : LES FEMMES DE L’AFDC- ...
- En ligne le 26-10-2019

Lire >

REGROUPEMENT POLITIQUE AFDC-A : LES DÉPUTÉS ET S ...
- En ligne le 26-10-2019

Lire >

LA BASE DE L'AFDC-A EN SIT-IN AU PALAIS DU PEUPLE ...
- En ligne le 26-10-2019

Lire >

POUR HAUTE TRAHISON, L'ANCIEN SG PATRICK DJANGA ET ...
- En ligne le 26-10-2019

Lire >

FACE A L'INJUSTICE DONT ILS SONT VICTIMES, BAHATI ...
- En ligne le 10-10-2019

Lire >

DEDOUBLEMENT DE L'AFDC-A, LE VPM DE L'INTÉRIEUR ...
- En ligne le 05-10-2019

Lire >

LE SG AFDC PLACIDE MUTABUNGA REDYNAMISE LES ACTIVI ...
- En ligne le 26-05-2020

Lire >

DÉCRISPATION POLITIQUE : UNE FORTE DÉLÉGATION D ...
- En ligne le 01-10-2019

Lire >

 

© 2016 AFDC. All Rights Reserved - mail